La carte postale :
le trait d'union entre le passé et le présent


Le 21/10/2020 - feed-icon.png

img/allemand.gif img/anglais.gif img/espagnol.gif img/francais.gif img/portugais.gif

Cartes postales de Gavarnie


Blason de Gavarnie
gavarnie6.jpg
Commune de Gavarnie et son cirque
Photo: Benh Lien Song

Au XIIè siècle, Gavarnie était une propriété des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Ils y construisirent une église et un hôpital. L'établissement faisait à la fois office de lieu d'accueil, de refuge pieux et de sanctuaire pour les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle et les marchands qui se rendaient en Espagne (ou bien en revenaient) par le port de Boucharo, car c'est le passage le plus court et le plus pratique entre la France et l'Espagne. Par ordonnance royale du 4 août 1842, Gavarnie devient une commune.
   Dès la fin du XVIIIè siècle et tout le XIXè siècle, des personnages célèbres de différentes disciplines professionnelles tels que Henry Russel, Victor Hugo, Ramond de Carbonnière, et d'autres encore, tombent sous le charme du massif de gavarnie et contribueront à sa reconnaissance et sa renommée.
   Depuis 1864, le petit village de Gavarnie est le terminus de la route carrossable. Il a conservé la fonction de relais pour l'imposant afflux de touristes mobilisés pour l'excursion au cirque durant les saisons clémentes. Mais il est aussi une base d'escalades et en hiver, une station de ski de haute-montagne (Gavarnie-Gèdre, ou Gavarnie-les Espécières), réputée pour la qualité de neige fraîche, naturelle et abondante, "Made in Gavarnie" comme il plait à dire.

La commune de Gavarnie compte environ 155 habitants qui sont appelés les Gavarniens et les Gavarniennes.

gavarnie8.jpg

Les Pyrénées 12 Village de Gavarnie
Sireygeol, Edit, Lourdes

gavarnie40.jpg

25 Gavarnie.- Le cirque.- LL
Levy et Neurdein réunis, Paris

gavarnie16.jpg

29 Gavarnie- Le gave et le pic Sécugniac
Cie Alsacienne des Arts Photomécaniques- Strasbourg

gavarnie17.jpg

1 Gavarnie- Le cirque vu du village
Cie Alsacienne des Arts Photomécaniques- Strasbourg

gavarnie31.jpg

Le cirque de Gavarnie.
Objectif Som Berthiot
Ouvrage de Raymond Escholier
Mes Pyrénées de Gavarnie à la Méditerranée
Éditeur B. Arthaud- Grenoble, Paris
1949

gavarnie63.jpg

C. C.- 38- Gavarnie(H.-Pyr.)- L'arrivée des troupeaux

gavarnie59.jpg

Hautes-Pyrénées
156.- Gavarnie.- Rue Principale

Cliché A. Trantoul
Phototypie Labouche frères, Toulouse

gavarnie60.jpg

Les Hautes-Pyrénées
156- Gavarnie.- L'hôtel du Marboré
Départ pour le cirque

Phototypie Labouche frères, Toulouse

gavarnie64.jpg

C. C.- 2- Gavarnie(H.-Pyr.)- Quartier de l'église

gavarnie69.jpg

17 Gavarnie.- La route du cirque. LL.

gavarnie11.jpg

Les Pyrénées
2 route de Pierrefitte à Gavarnie- Les gorges

Sireygeol, Edit, Lourdes

gavarnie2.jpg

Vallée et chapelle de Héas.- Fond de Troumouse et Munia   Hélio 23
Labouche frères, Toulouse

Les vieux hôtels de Gavarnie

L'hôtel du Cirque et de La Cascade

«De mon canapé, j'ai la plus belle vue de toutes les Pyrénées, c'est l'antichambre du paradis» , emphase Pierre Vergez, propriétaire des lieux. Situé à 1570 mètres d'altitude, ce bâtiment jouit d'une situation extraordinaire et unique dans les Pyrénées.

gavarnie30.jpg

Gavarnie- Le cirque et l´hôtel

   L'histoire commence en 1839, lorsqu'un guide de Gavarnie rentre du mont Perdu avec un fidèle client : le duc de Montpensier, fils du roi Louis-Philippe. Ils marquent une halte sur les crêtes du cirque. Tout à son euphorie procurée par l'ascension, le duc de Montpensier souhaite offrir un présent à son guide, en guise de remerciement. L'œil malicieux, le guide Palasset désigne alors cette petite parcelle, 1500 mètres plus bas, située au pied de la grande cascade et protégée des avalanches par le verrou glaciaire. Il en devient propriétaire quelques mois plus tard, pour quelques louis d'or symboliques... Palasset construit d'abord des granges, puis une auberge voit le jour et abrite les expéditions de passage.

gavarnie12.jpg

Les Pyrénées
28 Gavarnie- Le cirque et hôtel de la Cascade

Sireygeol, Edit, Lourdes

   À la fin du XIXème siècle, Benjamin Vergez, grand-père de l'actuel propriétaire, voit grand et transforme ce lieu en hôtel de luxe pour les pyrénéistes aisés, et, surtout, pour la noblesse en vacances. Les clients, de riches notables et beaucoup d'Anglais qui arrivent de Pau, disposent de viennoiseries fraiches et du journal tous les jours, ainsi que d'une cuisine réputée et de magnifiques chambres. (...) On trouve également quelques pyrénéistes de prestige accompagnés par leurs guides, comme le comte Russel ou Tchihatcheff, le vainqueur de l'Aneto. «Les guides et porteurs ne se mélangeaient pas avec la clientèle dans l'hôtel, raconte Pierre Vergez. Ils s'installaient à part, en bas près de la cuisine dans la salle des guides. Mon grand-père mangeait avec eux.» Cette petite pièce existe encore, c'est le lieu où se restaure le personnel.

gavarnie23.jpg

Les Pyrénées
359- Gavarnie
(Hautes-Pyrénées - Alt. 1357 m)
Plateforme d´arrivée au pied du cirque

Éditions A. Doucet, Lourdes

   La seconde moitié du XXème siècle voit le tourisme évoluer avec la montée en puissance de Lourdes et les débuts du tourisme de masse. Pierre Vergez succède à son père en 1985 et dédie sa vie à l'hôtel. Il représente la septième génération, depuis le guide Palasset, et reste très attaché à l'histoire familiale et au pyrénéisme. L'hôtel n'offre plus de chambres pour le public et ne propose qu'un self-service pour se restaurer..."

www.pyreneesmagazine.com

gavarnie34.jpg

235 bis.- Gavarnie
La grande cascade et l'hôtel du Cirque

Édition Quinault, Lourdes
Photo Yan

gavarnie35.jpg

38 Gavarnie- L'hôtel du Cirque et la grande cascade (422 m.)
Levy et Neurdein réunis. Paris, imp

gavarnie42.jpg

45 Gavarnie.- Hôtel du Cirque et le cirque.- LL
Levy et Neurdein réunis, Paris

gavarnie48.jpg

88 Gavarnie.- L'hôtel du Cirque.- LL
Édit. de l'hôtel du Cirque et du Pont de la Meije

gavarnie65.jpg

Les Pyrénées
Gavarnie- Hôtel du Cirque et de la Cascade à 4 kilomètres du village

MTIL
(1914)

xxxxxxxx

L'hôtel du Pont de Neige

gavarnie61.jpg

Les Pyrénées
Gavarnie.- Le cirque et l'hôtellerie du Pont de Neige
Hôtel du Pont de Neige
Cirque de Gavarnie
H.S Bordères propre

L'hôtel du Pont de Neige était situé à quelques distances de l'hôtel des Cascades, en direction du cirque. Connu par sa représentation sur les anciennes cartes postales, il est aujourd'hui disparu. Seule subsiste une esplanade à nu, indice de son emplacement.

gavarnie.jpg

16.- Cirque de Gavarnie
Vue générale de l'hôtel-restaurant du Pont de Neige-
BR- 1157
(1911)

gavarnie62.jpg

Les Pyrénées
Cirque de Gavarnie- Hôtellerie du Pont de Neige
Bordère, propriétaire

gavarnie36.jpg

13.- Cirque de Gavarnie
Salle à manger de l'hôtel du Pont de Neige-
BR- 1154

gavarnie66.jpg

15.- Cirque de Gavarnie.- Intérieur de la salle à manger de l'hôtel du Pont de Neige- BR- 1156

L'hôtel des Voyageurs

Comme dit en introduction de cette page, à l'origine les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem étaient les proprétaires de l'hospice installé à l'entrée du village. Mais au XVIème siècle, pour des raisons non précisées, les religieux abandonnent Gavarnie. Quelques temps délaissé, l'établissement est repris en charge par la vallée de Barège et fonctionne jusqu'à la Révolution. Cependant, l'édifice demeure la principale auberge couverte de chaume qui garde tout de même longtemps un aspect très rustique.
   Heureusement au XVIIIème siècle, la maison tenue par le couple Vergez-Bellou (Pierre Vergez et Jeanne-Marie Bellou mariés en 1824) commence, d'abord modestement, à succiter quelques passages et séjours. Grâce à la période du pyrénéisme romantique et l'engouement du tourisme vers les Pyrénées, Gavarnie connait une affluence accrue et l'auberge devient la plus fréquentée de la région. En 1843, Pierre Vergez-Bellou appose son enseigne au-dessus de la porte d'entrée de l'auberge, devenue «Hôtel des Voyageurs». Ainsi, l'hôtel acceuille des touristes riches et nobles (des rois, des princes, des comtes, etc...) mais aussi des écrivains (Victor Hugo, Georgrs Sand, etc...) et enfin de fameux pyrénéïstes (Henry Russel, Henri brulle, J. Bazillac Lequeutre).

gavarnie25.jpg

L´hôtel des voyageurs
Vergez-Bellou propriétaire
Tout le confort moderne- Parc, garage

   Concient de cette opportunité, le propriétaire fait agrandir l'hôtellerie. En 1881, un immeuble de trois étages avec vingt chambres, une salle de restaurant et «un salon avec piano» permet de recevoir une clientèle qui lui sera fidèle. Évidemment, tout au long des jours et de la saison (de Pâques à octobre), l'intendance nécessaire au bon fonctionnement de tous les services est assurée par un nombreux personnel très varié, jusqu'à la partie agricole dévolue à deux hommes responsables des ânes et des chevaux, du troupeau de moutons, de l'élevage des porcs, de l'entretien des prés et du jardin potager.

  " Le saviez-vous ? "

   En 1864, plusieurs amis fondent en ce lieu la Société Ramond, qui sera à l'origine de la création de l’observatoire du Pic-du-Midi et publiera de nombreux bulletins qui font encore référence aujourd'hui. Parmi les membres fondateurs présents ce jour-là : le pasteur Émilien Frossard (accompagné de ses deux fils), Charles Packe et le comte Henry Russel-Killough.

   Après la première guerre mondiale, une clientèle différente fréquente l'hôtel. Les automobiles et souvent plusieurs cars débarquent des familles venues passer quelques jours de repos et une foule agitée à l'heure du repas. Vite, il faut leur servir le repas et les convaincre de se hisser sur une mule complaisante ou un cheval pour les mener au cirque et à la cascade. Depuis, les descendants de la famille Vergez-Bellou perpétue la pérennité de cette grande maison par ses qualités d'acceuil, de prévenance et des services proposés vis à vis de ses hôtes.

gavarnie67.jpg

C. C.- 4.- Gavarnie (H.- Pyr.-) Hôtel des Voyageurs

gavarnie70.jpg

Les Hautes-Pyrénées
157.- Gavarnie.- Hôtel Vergès-Bellou ou des Voyageurs

Cliché A. Trantoul
Phototypie Labouche frères, Toulouse

gavarnie79.jpg

Gavarnie- Terrasse de l'hôtel des Voyageurs et le cirque
M. T, imp.- Limoges

gavarnie80.jpg

Les Pyrénées
Gavarnie- L'hôtel des Voyageurs et le cirque

M. T, imp.- Limoges

gavarnie82.jpg

Les Hautes-Pyrénées
157.- Gavarnie.- L'hôtel des Voyageurs

Phototypie Labouche frères, Toulouse

L'écurie de l'hôtel a été détruite il y a quelques années, pour laisser la place à une résidence.

gavarnie88.jpg

Gavarnie
L'hôtel des Voyageurs

Photographe amateur anonyme
(vers 1900-1910)

   L'arrivée des premières automobiles. © loucrup65.fr*(1)

gavarnie87.jpg

Gavarnie
L'hôtel des Voyageurs
Sur le départ pour une visite au cirque.

Photographe amateur anonyme
(vers 1900-1910)

   © loucrup65.fr*(1)

gavarnie89.jpg

Gavarnie
L'hôtel des Voyageurs
Le village en hiver

Photographe amateur anonyme
(vers 1900-1910)

    © loucrup65.fr*(1)

   Malheureusement, sans doute face à son concurrent direct l'hôtel du Vignemale plus confortable, moderne et mieux placé, aux complications à renouveler sa clientèle et à se mettre en conformité avec les normes de confort et de sécurité, le vieil hôtel ferme vers 1990. Et un malheur n'arrivant jamais seul, un incendie ravage la partie la plus ancienne en 2006. La partie la plus récente est réhabilitée en résidence "de luxe". On ne sait pas ce que va devenir la partie "historique" incendiée.

L'hôtel du Vignemale

gavarnie75.jpg

Les Pyrénées
744- Gavarnie- Nouvel hôtel du Vignemale

M. T, imp.- Limoges

La construction de l'hôtel du Vignemale à quelques centaines de mètres en amont du village, sur la rive droite du gave, n'est pas le fruit du hasard car organisé suivant un plan en "L", il s'ouvre largement sur le panorama du cirque de Gavarnie. C'est l'architecte et paysagiste Martinet Henri qui conçoit pour le compte de la famille Vergez-Bellou, en ce début de vingtième siècle, le bâtiment et son environnement.

  " Le saviez-vous ? "

   Lors de l'inauguration de l'hôtel en 1903, le célèbre pyrénéiste le comte Henry Russell, face aux difficultés de se loger dans la petite localité en été, se réjouit de sa construction et aussi du nom qu'il lui a été donné:"on a donné à ce nouvel hôtel le nom d'Hôtel du Grand-Vignemale, ce dont je suis très fier, puisque ce nom sonore rappelle la belle et solide montagne dont on m'a fait l'honneur de me donner pour près d'un siècle (ce qui me suffira...) les flamboyantes épaules de neige, et toutes les cimes."

gavarnie85.jpg

12226.- Hôtel du Vignemale
Gavarnie (Hautes-Pyrénées).

R. Bergevin, éditeur- La Rochelle

   Avec ses façades de moellons en pierre de taille s'élevant sur six niveaux (un soubassement, un rez-de-chaussée, trois étages, plus les combles), avec sa toiture en ardoise à longs pans brisés marquée d'une importante pente débordant les élévations et les fenêtres des deux derniers étages qui la percent, le vaste établissement s'expose harmonieusement au milieu d'un paysage bucolique préservé.
   Au rez-de-chaussée, une série de grandes arcades dont le relief des encadrements sur l'extérieur sont plus accentués, offrent soit du restaurant, du salon de thé ou de la bibliothèque, une vue permanente aux résidants sur la terrasse et le jardin fleuri de l'hôtellerie, mais surtout sur le splendide panorama du cirque de Gavarnie animé par son impressionnante cascade.
   Le palace assurait un confort optimal et des services de hautes qualités car il recevait une clientèle aisée et quelques personnalités importantes qui fréquentaient, particulièrement à la Belle Époque, cette région. Pour leur plaisir et leur bien être, le Grand Hôtel du Vignemale était entouré d'un parc arboré qui comprenait un terrain de tennis et un espace de golf.

gavarnie81.jpg

Gavarnie- La grande cascade, le cirque et le parc de l'hôtel vus du restaurant GRAND-HOTEL DU VIGNEMALE

gavarnie84.jpg

Les Pyrénées
316- Gavarnie- Grand hôtel du Vignemale

M. T, imp.- Limoges

gavarnie86.jpg

1370- Gavarnie
Le cirque, vu des pelouses du Grand Hôtel du Vignemale

Phototypie Labouche frères, Toulouse

gavarnie90.jpg

Gavarnie- Hôtel du Vignemale. Entrée et terrasse de l'établissement.
Souvenir de villégiature à l'hôtel du Vignemale.

Photographe amateur anonyme
(vers 1900-1910)

    © loucrup65.fr*(1)

   Sur la rive opposée du cours d'eau, l'hôtel dispose d'un grand bâtiment rectangulaire où sont installés le garage et les écuries. Dans les années 1980, la municipalité rachète l'édifice et le transforme en salle des fêtes, en conservant toutefois l'allure traditionnelle des écuries sumontées d'un fenil.

gavarnie73.jpg

Gavarnie (Hautes-Pyrénées)
Grand hôtel du Vignemale
Faisant face au cirque et cascades
Station de cure d'air et d'altitude
Sport d'hiver février-mars
Confort moderne
Parc avec tennis et golf

gavarnie83.jpg

Les Hautes-Pyrénées
1186.- Ensemble du cirque et hôtel du Vignemale

Phototypie Labouche frères, Toulouse

   

gavarnie74.jpg

13 Gavarnie.- Hôtel du Vignemale et pic Sécugnac
Cie Alsacienne des Arts Photomécaniques- Strasbourg

gavarnie72.jpg

28 Gavarnie.- Le tennis de l'hôtel du Vignemale et le cirque
Cie Alsacienne des Arts Photomécaniques- Strasbourg

gavarnie76.jpg

724.- Gavarnie (Htes-Pyr.).- L'hôtel du Vignemale et le soum de Sécugnac
Phototypie Labouche frères, Toulouse

gavarnie77.jpg

Les Pyrénées
Gavarnie.- Sport d'hiver
Grand hôtel du Vignemale ouvert du 1er février au 10 mars

M. T, imp.- Limoges

gavarnie78.jpg

Les Hautes-Pyrénées
722.- Gavarnie.- Grand hôtel du Vignemale

Phototypie Labouche frères, Toulouse

gavarnie71.jpg

12 Gavarnie- Le parc et l'hôtel Vignemale
Cie Alsacienne des Arts Photomécaniques.- Strasbourg

   Le début de la seconde guerre mondiale, en 1939, marque la fin de ce tourisme opulent et par conséquent, de la fermeture de l'hôtel. Ensuite, il est transformé et aménagé en colonie de vacances et puis tombe en désuétude, pratiquement à l'abandon, pendant quelque temps. Heureusement en 1986, le lieu trouve un repreneur qui le rénove et le réhabilite patiemment. Enfin, le nouvel établissement ouvre à nouveau ses portes trois ans plus tard.

Sources :
  • *1. Collection personnelle de M. Christophe Cathelain "http://www.loucrup65.fr" .
  • img/b1.gif Page précédente

    img/b2.gif
    Haut page

    Page suivante img/b3.gif

    fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

    Plan du site


             Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2020, japy-collection

             Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
             Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
             Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.