La carte postale :
le trait d'union entre le passé et le présent


Le 05/02/2023 - feed-icon.png

img/allemand.gif img/anglais.gif img/espagnol.gif img/francais.gif img/portugais.gif

Cartes postales de Chamrousse (suite 1)

Blason de Chamrousse

---------------::::---------------

Les cartes postales suivantes sont proposées par Michel D. «- Cela me ferait très plaisir de les voir sur votre site. Quelques unes sont à moi, les autres à des amis. » m'écrit-il. À ce petit mot, il joint un DVD où je découvre de nombreux scans de cartes postales des départements de l'Isère principalement et de la Savoie. Voici donc, tous ses coups de cœur.

Merci beaucoup, Michel.

---------------::::---------------

La station de Chamrousse

La station de Chamrousse
La station de Chamrousse
Photo : C. G.

La station s'étend sur deux niveaux :

         Au début du vingtième siècle, les communes de Vaulnaveys-le-Haut et de Saint-Martin d'uriage s'associent sur le développement d'une zone d'urbanisme alliant le tourisme et le sport. C'est donc à Recoin, à 1650 mètres d'altitude, que nait la station.
         Le premier téléski (1948), construit en poteaux de bois, démarre du creux de la clairière de Recoin et monte droit vers le sommet à 1870 mètres. Ses concepteurs le visitent et vérifient son bon fonctionnement le week-end, pour limiter les fréquents déraillements (deux à trois par jour lors des meilleures périodes). Son existance est brève car il est démonté en 1952 dès la mise en service du téléphérique de la Croix.

La Grenouillère- Remontée mécanique

La Grenouillère- Remontée mécanique

Contemporain du précédent (1950), le téléski de la Grenouillère est implanté dans le bas du vallon de Recoin, sous le chalet du CAF. Il est avant tout destiné à l'apprentissage du ski. Idéalement situé à proximité des hébergements et du parking terminal de la route, les skieurs peu expérimentés s'exercent sur ce site en pente douce. Après de multiples désagréments et de longues années de désaffection, à son tour il est démonté en 1970 et depuis 2010 dans le creux du vallon, le lac de la Grenouillère occupe son emplacement.

Chamrousse- Le Recoin

Chamrousse- Le Recoin
(1955)

L'aménagement de la station commence dans les années 1950. Les premiers prémices des travaux envisagent un devenir très prometteur pour le site. Au début, on remarque qu'il y a surtout des constructions d'hôtels confortables , expressément destinés à des séjours hivernaux (Les Marmottes derrière le téléphérique, L'Ourson en retrait des Marmottes, L'Hermitage dans le prolongement de La Résidence, ce dernier à droite du téléphérique). Encore peu d'habitations mais la situation va s'inverser du fait du changement des attentes des clients, davantage attirés par la location d'appartements.
         Juste un petit mot sur les voies d'accès; la première est décidée en 1937 et atteint Luitel à la veille de la guerre. C'est seulement en 1949 qu'elle arrive à Recoin, via Roche-Béranger. La deuxième route est réalisée de 1954 à 1956, reliant Uriage-les-Bains au Recoin par Les Seiglières.

182 Uriage-les-Bains- Au Recoin de Chamrousse en hiver et la Croix

182 Uriage-les-Bains
Au Recoin de Chamrousse en hiver et la Croix

Vue de la montagne et de la station

Vue de la montagne et de la station

Vue aérienne de la station de ski

Vue aérienne de la station de ski

Chamrousse

Chamrousse
Photo IRIS

Chamrousse (Isère)- Vue de la station de ski du Recoin

Chamrousse (Isère)
Vue de la station de ski du Recoin
Immeuble de la Résidence

Chamrousse (Isère)- Vue de la station de ski du Recoin

Vue de la station de ski du Recoin

Le Recoin

Le Recoin
(1964)

Chamrousse- Chalet-hôtel « L´Ourson »

Chamrousse- Chalet-hôtel « L´Ourson »

Vue de la station de ski

Vue de la station de ski

Vue de la station de ski

Vue de la station de ski

Chamrousse- Le Recoin

Chamrousse- Le Recoin
Photo CAP

Galerie

Galerie
Photo Press

Recoin

Recoin

xxxxxxxx

Roche Béranger

Roche Béranger

En 1961, la Société Nationale de construction, filiale du groupe Rotschild, assure l'aménagement de la zone résidentielle de Roche-Béranger suite à une convention approuvée avec le département de l'Isère. Dès lors, Chamrousse a deux pôles d'activité : Le Recoin (Chamrousse 1650) et Roche-Béranger (Chamrousse 1750).

Lien : www.chamrousse.info est un site agréable et très bien documenté.

img/b1.gif Page précédente

img/b2.gif
Haut page

Page suivante img/b3.gif

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2023, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.