La carte postale :
le trait d'union entre le passé et le présent


Le 07/04/2020 - feed-icon.png

img/allemand.gif img/anglais.gif img/espagnol.gif img/francais.gif img/portugais.gif

Cartes postales de Porté-Puymorens

portepuymorens6.jpg

portepuymorens5.jpg
mapio.net/pic/p-105367300
Photo: Gonun13.com

La commune de Porté est créée par une scision de la commune de Porta en 1860, celles-ci étant détachées de Latour-de-Carol en 1837.
         L'histoire de la commune, c'est à l'origine celle de la Vallée de Carol (la Vall de Querol), vaste entité pluriséculaire appartenant aux puissants comtes de Cerdagne, puis au domaine royal, d'abord catalan (puis espagnol), ensuite français à partir du traité des Pyrénées (1659).
         La station de ski de Porté-Puymorens (1600-2500 m) est l'activité économique principale du village. Elle propose un domaine skiable de 50 kilomètres dont 37 pistes de descente et de nombreuses pratiques sportives pour tous les niveaux.
         Le village s'est longtemps appelé tout simplement Porté. En 1954, on y associe officiellement le nom du col de montagne Puymorens, franchissant la frontière franco-espagnole.
         Porté-Puymorens compte 103 habitants (dernier chiffre officiel daté du 31/12/2016) qui sont appelés les Portéens et les Portéennes.

portepuymorens1.jpg

Pyrénées- Océan
394- Porté
Le village et entrée de la vallée de l'étang de Lanoux

Éditions Labouche frères- Toulouse
(1948)

portepuymorens2.jpg

353.- (Pyr.-Or.).- Porté et massif de Carlite
Édit.(?)

portepuymorens3.jpg

Les Pyrénées-Orientales
1137.- Porté.- Vue générale

Phototypie Labouche frères- Toulouse

xxxxxxxx

portepuymorens7.jpg

4 Les sports d'hiver à Puymorens (1.920 m.)- La gare de Porté (P.-O.) à la sortie du grand tunnel.
Éditions Labouche frères, Toulouse

portepuymorens8.jpg

9 Les sports d'hiver à Puymorens (1.920 m.)- Une rue du village de Porté (Pyr.- Or.).
Éditions Labouche frères, Toulouse

La station de ski de Porté-Puymorens

En 1938, la commune de Porté installe un téléski mais quelques mois plus tard un incendie détruit la remonté mécanique avortant ainsi le projet d'une station de sports d'hiver. Ce n'est dix ans plus tard que la municipalité décide d'exploiter son domaine enneigé en implantant cette fois un téléski surnommé des Soldats, au village, un deuxième dit du Col, montant de la Vignole au col et enfin celui du Planeil opposé au précédent. Grâce à ces nouveaux équipements, à un bon enneigement et à son étendue naturelle, la localité bénéficie peu à peu d'une bonne réputation.
   Durant les années suivantes, l'enthousiasme populaire pour le ski alpin accélère l'activité de la station. En 1966, le télésiège de l'Estagnol est construit, reliant le village au lac de l'Estagnol, au pied du pic de Fontfrède, ainsi que le téléski Fontfrède 1 et sur l'autre versant le téléski de la Vignole. À cette époque également, la commune, sous la mandature de Monsieur Boyé, passe la main à la toute nouvelle Régie Municipale des Sports et Loisirs, qui gèrera la station jusqu'en juin 2009.

coldepuymorens14.jpg

2- Puymorens
Photo X

coldepuymorens15.jpg

3- Puymorens
Photo X

coldepuymorens16.jpg

4- Puymorens
Photo X

xxxxxxxx

   Dès lors, la station de ski de Porté-Puymorens se déploie sur d'autres secteurs du domaine, et intègre des infrastructures adaptées aux nouveaux sports de glisse pour les petits et les grands, sportifs confirmés et débutants.(*1)

portepuymorens13.jpg

Sport d'hiver au col de Puymorens
(Alt. 1920 m)
7 Groupes de skieurs en vue de Porté-Puymorens
(Pyr.-Or.)

Éditions Labouche frères- Toulouse

portepuymorens4.jpg

Sports d'hiver au col de Puymorens (Alt. 1920 m.)
5.- Village de Porté (Pyr.-Or.)

Éditions « Pyrénées-Océan »- Labouche frères- Toulouse

coldepuymorens4.jpg

«Les sports d'hiver au col de Puymorens» (1920 m.)
33 frontière d'Andorre
Port d'Envalira- Le Font Nègre (2800)

Elfe
Éditions Labouche frères- Toulouse

13 Les sports d’hiver à Puymorens (1.920 m.)- Porteille de Kerfourg- Pic Pedroux  (2.831 m.) et le pic de Coume d’Or

13 Les sports d’hiver à Puymorens (1.920 m.)- Porteille de Kerfourg
Pic Pedroux (2.831 m.) et le pic de Coume d’Or

Éditions Labouche frères, Toulouse
(entre 1930/1950)

coldepuymorens10.jpg

Ax-les-Thermes- Les skieurs à Puymorens
Photographie axéenne
(1913)

coldepuymorens11.jpg

1129.- Col de Puymorens (1918 m.)
Vue sur le pic de la Mine

Les Arts Graphiques- Toulouse
(1949)

portepuymorens9.jpg

« Les sports d'hiver à Puymorens » (1920 m.)
14 Cirque de l'Ariège vu du col de Puymorens

Éditions Labouche frères- Toulouse
(1939)

portepuymorens10.jpg

« Les sports d'hiver à Puymorens » (1920 m.)
20 La piste de skis au sommet du col

Éditions Pyrénées Océan
Labouche frères- Toulouse
(1941)

coldepuymorens12.jpg

Porté-Puymorens (66760)
Altitude 1625 m.
Station d'été et d'hiver
Vue générale vers la vallée du Carlitte.

Éditions DINO- Perpignan
Cliché P. Goudin

xxxxxxxx

Sources :
  • *1. La station de ski de Porté-Puymorens : porte-puymorens.eu/fr/historique/
  • img/b1.gif Page précédente

    img/b2.gif
    Haut page

    Page suivante img/b3.gif

    fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

    Plan du site


             Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2020, japy-collection

             Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
             Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
             Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.