La carte postale :
le trait d'union entre le passé et le présent


Le 15/07/2020 - feed-icon.png

img/allemand.gif img/anglais.gif img/espagnol.gif img/francais.gif img/portugais.gif

Cartes postales de Bagnères de Luchon ou Luchon


luchon7.png
luchon8.jpg
vue générale

Notices sur Luchon

         LUCHON dite la Reine des Pyrénées est une des stations thermales et mondaines les plus importantes de France; c'est en outre un des plus beaux sinon le plus beau centre d'excurtion des Pyrénées.
         Luchon est un séjour de délices, il étale ses hôtels et ses villas blotties dans la verdure et les fleurs à 660 m. d'alt. au pied de la montagne de Superbagnères à laquelle s'adossent les Thermes, dans le merveilleux Val de Luchon, arrosé par la Pique et l'One, ample bassin très frais, très aéré, entouré de vertes prairies et de bois. L'ensemble forme un paysage gracieux riant et gai, d'une grande pureté de lignes et qui n'a probablement pas son équivalent nulle part.
         La ville elle-même est un jardin et la campagne environnante un parc de frais vallons boisés où tout est fait pour le plaisir des yeux. En arrière plan nettement détachées dans une amosphère d'une extrême pureté se dressent les crêtes chauves et neigeuses de la grande chaîne frontière, la coupure du col de Venasque, les pics de Sauvegarde, de Sacroux, de la Mîne et de la Pique.
         Comme station thermale Luchon est une des plus anciennement connues et exploitées, elle possède en quelque sorte la gamme la plus complète des eaux sulfureuses des Pyrénées, les eaux les plus radio-actives de France; son établissement est admirablement installé et la médication peut être appliquée sous toutes les formes; il est ouvert toute l'année.
         Luchon est un lieu de villégiature des plus agréable et des plus fréquentés où le séjour peut commencer dès le printemps et se prolonger jusqu'en novembre; une station sportive (champs de courses, arênes, beau champ de golf, nombreux courts de tennis) une station de sports d'hiver consacrée définitivement il y a 5 ans par la semaine sportive du Touring Club et qui prit une grande extension par la contruction du funiculaire de Superbagnères (1707 m.) dont le sommet est maintenant à 40 minutes de l'Allèe d'Étigny. Luchon qui est déjà une station d'été et de cure d'air de premier ordre, est aussi, avec le Grand Hôtel de Superbagnères nouvellement construit, la première station d'hiver et d'altitude de France.
         Comme centre d'excurtions Luchon possède de quoi satisfaire tous les goûts depuis les courtes promenades à Sourrouille, à la fontaine d'Amour, aux cascades de Juzet et de Montauban, à la tour de Castelvielh pour ne citer que les plus classiques jusqu'aux grandes courses au lac d'Oô, à la rue d'Enfer, au port de Vénasque et aux ascensions importantes des divers hauts sommets du Lys, de la Maladetta ou des sierras espagnoles qui sont du domaine de l'alpinisme.
         Si l'on va à Luchon en touriste, on emportera un souvenir délicieux, et, au moment du départ on trouvera trop courtres les heures passées. On ne lui dira pas adieu, mais au revoir, parce qu'on n'a pas pu en une seule visite, savourer les beautés pénétrantes de cette incomparable région pyrénéenne. Ceux qui ont beaucoup voyagé et qui peuvent faire d'exactes comparaisons mettent Luchon à une place à part et déplorent que les beautés merveilleuses de notre chaîne française soient en général, si mal connues en France.

Les Éditeurs


Extrait du carnet: Luchon
12 cartes postales artistiques en photochrom
Éditions LABOUCHE Frères, TOULOUSE
(Que je daterais peu après 1922)

Situé au coeur de la chaine des Pyrénées, Luchon est une ville thermale possédant une architecture très riche. Bénéficiant d'une situation géographique remarquable, elle offre aux curistes mais aussi aux touristes des paysages uniques et variés selon les saisons. De ce fait, le tourisme vert l'été et le sport d'hiver (station de ski de Superbagnères) sont des atouts majeurs. La "Reine des Pyrénées" comme on la surnomme.

Devise ancienne: Balneum Lixonense post Neapolitense primium (Les thermes de Luchon sont les premiers après ceux de Naples)

La commune compte environ 3 000 habitants qui sont appelés les Luchonnais et les Luchonnaises.


luchon1.jpg

1418 Luchon
Parc de l'établissement thermal

(56) C.A.P., Paris (15ème)

luchon11.jpg

En parcourant les Pyrénées
329- Luchon (Haute-Garonne)- Avenue Carnot

Société des Cartes Postales APA-POUX, Albi
(1966)

luchon3.jpg

Les Pyrénées
116- Guides Luchonnais à cheval (grande tenue)

Phototypie Labouche frères, Toulouse

luchon4.jpg

Les Pyrénées (1er série)
1O- Luchon- Lac d'Oo

J.L, Toulouse

luchon5.jpg

171- Luchon
Allée d'Etigny et, dans le fond, Venasque

Phototypie Labouche frères, Toulouse

luchon36.jpg

Les Pyrénées centrales (1re série)
299.- Luchon.- L´hôtel des Pyrénées
Phototypie Labouche frères, Toulouse

luchon9.jpg

25.-Luchon.-L'établissement thermal- BR- 1325

luchon12.jpg

Les Pyrnées Centrales (1ère série)
13. Luchon.- Le funiculaire de la Chaumière et l'hôtel

Phototypie Labouche frères, Toulouse
(1922)

luchon19.jpg

19 Luchon- Les thermes
Cie des Arts Photographiques- Strasbourg-Schiltigheim

luchon14.jpg

Les Pyrénées (1er série)
1O6.- Luchon.- Hospice Ramel

Phototypie Labouche frères, Toulouse
(1919)

luchon15.jpg

Luchon.- Vallée et torrent de Lys
Hélio 36
Labouche frères, Toulouse

luchon16.jpg

Luchon.- Vue générale prise de Cazarilh
Hélio 35
Labouche frères, Toulouse

luchon33.jpg

64.- Luchon.- Montreurs d´ours.
S. T. édit. (déposé).
« C´était la France » ®, réédition de cartes postales anciennes.
Éditeur : Cecodi, Paris

luchon38.jpg

Les Pyrénées centrales (4e série)
34 Luchon.- Les monts Maudits, vus à travers l'échancrure du port de Venasque (2.448 m.).

Phot. Labouche fr.- Toulouse

luchon22.jpg

Luchon-Superbagnères (1800 M.).- Les montagnes de Venasque et les monts Maudits en hiver
Hélio39
Labouche frères, Toulouse

xxxxxxxx

Le casino

Bâti entre 1878 et 1880 d'après les plans de l'architecte Castex Raymond à partir d'un premier projet d'Edmond Chambert, le casino de Luchon voit affluer des touristes huppés et cosmopolites jusqu'aux années folles. L'établissement se caractérise par sa longue galerie de façade ponctuée de pavillons, d'un théâtre disposée en profondeur et d'une véranda avec les vitraux de Gesta Louis-Victor, maître-verrier toulousain de la fin du dix-neuvième siècle. Un grand escalier permet l'accès au salon tunisien de l'étage. L'édifice à l'origine de brique-pierre, est ensuite agrandi en 1929 par l'architecte Martin Henri qui lui donne un style «Art Déco» en ajoutant sur la façade un corps en béton. L'intérieur du bâtiment est plusieurs fois modifié et remis au goût du jour.
         Suite à la liquidation de la Société Nouvelle du Casino, le casino de Luchon est contraint de fermer pour la première fois ses portes le 24 mai 2011. En conséquence, la municipalité recherche un éventuel repreneur. Après un an de fermeture, l'établissement réouvre ses portes au mois de février 2013, suite à la réalisation de travaux de rénovations.

luchon26.jpg

10 Luchon.- Le casino.- LL.
Sélecta
Lévy fils & Cie Paris Versailles

luchon35.jpg

Luchon (Hte-Garonne)
Le casino
Les éditions d´Art « Yvon », Paris

luchon48.jpg

Les Pyrénées centrales (Ie série)
328.- Luchon.- Terrasse du casino

Phototypie Labouche frères, Toulouse

xxxxxxxx

Le parc du casino

luchon17.jpg

Luchon.- Le casino.- LL
Imp. Lévy fils & Cie, Paris
(1922)

L'entrée d'origine du parc est flanqué de deux pavillons symétriques, reliés par un portail ouvragé. la particularité du pavillon normand est d'avoir été construit pour l'Exposition Universelle de Paris en 1900 et puis transporté et implanté à Luchon.
         Bien entendu, le parc de trois hectares, dessiné par le paysagiste Chevallier, est inauguré en même temps que le casino (15 août 1880). À cette occasion, plusieurs arbres de diverses essences et surtout exotiques, y sont plantés (Tulipier de Virginie, Séquoia Giganteum, Désespoir des Singes, ...). Aujourd'hui, ces arbres sont plus que centenaires.
         Le caractère romantique de ce jardin est conforté par les allées ondulantes à l'ombre des arbres harmonieusement plantés, une pièce d'eau serpentant depuis la grotte artificielle jusqu'au bassin, la pelouse verdoyante et bien entretenue.

luchon32.jpg

Les Pyrénées (1re série)
172.- Luchon.- Jardin et esplanade du casino

Phototypie Labouche frères, Toulouse

luchon46.jpg

Les Pyrénées (1re série)
623.- Luchon.- Le parc et statue du Lys

Phototypie Labouche frères, Toulouse

img/b1.gif Page précédente

img/b2.gif
Haut page

Page suivante img/b3.gif

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2020, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.