La carte postale :
le trait d'union entre le passé et le présent


Le 27/07/2021 - feed-icon.png

img/allemand.gif img/anglais.gif img/espagnol.gif img/francais.gif img/portugais.gif

Cartes postales de Montferrier


Blason de Montferrier

Histoire, sites, monuments, curiosité:
Mont Fourcat. -Belles sapinières. -Sources ferrugineuses nombreuses. -Débris de vieux remparts. Carrières de talc et de marbre. -Vieille église du XIIIè siècle. -Départ des excursions au St-Barthélemy.

   Principaux commerces et industries: exploitation du talc et du marbre. -Filature. -Vente de pommes de terre de semence. -Mines de zinc, à Cadeilhou.

Annuaire et guide touristique de l'Ariège et de l'Andorre
Année 1932
Louis Narbonne, imprimeur éditeur, Pamiers
Publié sous les auspices de M. le Préfet du Conseil Général, de la Chambre de Commerce et de l'Union Thermale et Touristique

   Situé au pied du versant nord du massif de Tabe, le village de Montferrier était entouré de lourdes murailles où se trouvait un château qui défendait la place. On pouvait accéder à la cité par trois portes: les portes d'Abail et d'Amount qui sont démolies en 1847 et la porte Gleizo (la porte de l'église) datant de 1212, existant encore. Le château fut détruit sur l'ordre de Louis XIII.

   Montferrier a depuis longtemps su profiter des richesses de son environnement. À proximité du Touyre, des moulins à farine et des scieries, appartenant aux seigneurs de Lévis, profitent de l'énergie hydraulique dès le seizième siècle. Les activités s'intensifient et se diversifient au fil du temps. Au début du vingtième siècle, la commune compte treize établissements le long de la rivière : deux moulins à farine, trois scieries, une usine à talc (cf « L'usine de talc »), une usine hydroélectrique pour l'éclairage de Montferrier, et sept usines liées au textile (effilochage, teinture, filature). La commune a également connu deux usines de fromage aux lieux-dits Carrial et Barthalé.
   Le textile est resté une constante économique locale jusqu'à la fermeture de l'entreprise familiale Sotap-Carol en 2013. Seule, la station de ski des Monts d' Olmes accueille les sportifs pour un ski ludique et familial. Pour les périodes estivales, elle propose nouvellement une multitude d'activités sportives en toute sécurité pour les adultes et les enfants (parc aventure, tir à l'arc, randonnées, parcours de VTT, etc).

La commune compte environs 515 habitants (2018) qui sont appelés les Ferrimontains et les Ferrimontaines.

montferrier6.jpg

Montferrier- Vue générale prise à l´est du village
Ancienne petite ville fortifiée. Église bâtie en 1212, elle était remarquable de porter sur sa voûte un couvent de Capucins dont on voit encore des vestiges. Montferrier est le meilleur point de départ de l´ascension du Saint-Barthélemy (2349 m.) de l´étang des Truites.
En général très beaux sites pour les excursions.

(1918)

montferrier8.jpg

L'Ariège illustrée- 2 Montferrier
Le clocher datant de 1242.

Édition Cazaud, tabacs
Les Cartes A.P.A.-POUX- Albi
(1940)

montferrier15.jpg

822- Montferrier (Ariège)
Les hameaux de Barthalé

Édition Cely- Toulouse
(1952)

montferrier7.jpg

Montferrier- Passage du troupeau de moutons de Planas
Ce troupeau qui vit tout l'été sur les hautes montagnes près du pic St-Barthélemy, redescend au village aux approches de l'hiver, et chaque propriétaire vient ce jour-là reconnaître les siens.
30 septembre 1917

L. Monié, photo édit., Montferrier
Imp Moderne- Toulouse

montferrier9.jpg

Montferrier- Fête de la Société de Secours Mutuels de St-Louis (25 août)- Tour de ville en musique
Fête locale : St-Barthélémy, 24 août

L. Monié, photo édit., Montferrier
Imp. Moderne, Toulouse

montferrier12.jpg

L'Ariège
250- Village de Montferrier (Canton de Lavelanet)

Phototypie Labouche frères, Toulouse

   La photo a été certainement effectuée un dimanche, à la sortie de la messe.

Le monument aux Morts pour la Patrie

montferrier13.jpg

Montferrier (Ariège)- Monument aux Morts pour la Patrie
Cl. Latger

Le monument de la place publique en face du presbytère, sur lequel sont inscrits 40 noms, est intitulé « monument aux enfants de Montferrier morts pour la patrie, pour la liberté du monde pendant la Grande Guerre »; Le socle en marbre des Pyrénées, réalisé par Paul Raynaud tailleur de pierre à Lavelanet, est surmonté de la statue en fonte de fer d'un soldat dit « le poilu au repos ou le poilu en sentinelle » qui porte la tenue réglementaire et arbore la Croix de guerre sur la poitrine. C'est une oeuvre de Etienne Camus, statuaire à Toulouse. Cette statue a été fondue et diffusée par les établissements Jacomet (Vaucluse).
   L'ouvrage est inauguré le 30 octobre 1921, sous la présidence du sous-secrétaire d'État aux postes et télégraphes, M. Paul Laffont en présence du sénateur Reynald, du député Lafagette, du préfet de l'Ariège, Marcel Bernard, des élus départementaux et locaux, des représentants d'associations et une foule nombreuse. Aux discours succèdent les récitations de poésies des enfants des écoles et l'interprétation de l'hymne national « La Marseillaise » par l'orchestre. Après la cérémonie, le cortège se rend à la mairie où est servi un vin d'honneur.

montferrier14.jpg

1- (30 octobre 1921)- Monument aux morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège).
Sur les plaques du monument sont gravés en lettre d'or le nom des 40 héros tombés au champ d'honneur pendant la Grande Guerre 1914-1918.

L. Monié, photo, éditeur- Montferrier
A.-F. Laclau, imprimeur, Toulouse

montferrier11.jpg

2- (30 octobre 1921)- Avant la cérémonie de l'inauguration du monument aux Morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège)- Réception des personnalités officielles
L. Monié, phot.- éditeur- Montferrier
A.-F. Laclau, imprimeur, Toulouse

montferrier3.jpg

3- (30 octobre 1921)- Inauguration du monument aux Morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège).
Présidée par M. Paul Laffont, sous-secrétaire d'Etat des P.T.T.- Exécution de La Marseillaise

L. Monié, phot.- Editeur- Montferrier
A.-F. Laclau, imprimeur, Toulouse

montferrier2.jpg

4- (30 octobre 1921)
Cérémonie de l'inauguration du monument aux Morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège). M. Reynald, sénateur prononçant son discours.

L. Monié, phot. éditeur- Montferrier
A.-F. Laclau, imprimeur, Toulouse

montferrier4.jpg

5- (1er novembre 1921)- Monument aux Morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège)- Vue générale
L. Monié, phot.- Editeur- Montferrier
A.-F. Laclau, imprimeur, Toulouse

   Le monument aux morts était protégé, dès l'origine par une chaîne de fer - élément aujourd'hui disparu - qui reliait les huit obus (dont quatre taillés dans la pierre). Pour des raisons de sécurité, lors de l'aménagement de la place, les obus et la chaîne ont été enlevés dans les années 1995.
   La sculpture du monument aux morts de Montferrier est protégée au titre des Monuments Historiques depuis l'arrêté du 6 août 2007.

Sources :
  • - RENDEZ-VOUS EN PAYS DES PYRENEES CATHARES : " www.pyreneescathares-patrimoine.fr/montferrier ".
  • - « Plate-forme ouverte du Patrimoine », ou POP : " Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945 "
      Réf notice : IA09002667 - Rédacteurs : Roques Patrick - © Inventaire général Région Occitanie.
  • img/b1.gif Page précédente

    img/b2.gif
    Haut page

    Page virtuelle img/b4.gif

    fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

    Plan du site


             Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2021, japy-collection

             Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
             Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
             Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.