La carte postale :
le trait d'union entre le passé et le présent


Le 26/11/2020 - feed-icon.png

img/allemand.gif img/anglais.gif img/espagnol.gif img/francais.gif img/portugais.gif

Cartes postales de Monaco (suite 1)


monaco9.pngArmoirie de Monaco

C´est au prince souverain Charles III de Monaco (8 décembre 1818 - 10 septembre 1889) que la principauté doit son essor et sa richesse actuelle. En effet, celui-ci autorise l´ouverture d´un casino pour engendrer des ressources et sortir Monaco de son isolement. Après quelques tentatives infructueuses, il fit enfin appel à François Blanc. Pour la somme de 1,7 million de francs et un salaire annuel de 50 000 francs plus 10% des bénéfices, ce promoteur et homme d´affaires français obtient pour 50 ans la concession des jeux et signe l´accord le 31 mars 1860.
         En 1862, installé à l´hôtel de Russie, situé dans le Monaco historique, le premier projet de Blanc est un échec. Cependant en 1863, celui-ci fonde en association avec Charles III, la société des bains de mer (SBM) dont il devient le directeur et concessionnaire. Contre toute attente, le français décide de faire construire l´édifice sur le lieu-dit «Les Spélugues» («Les Grottes»), colline alors déserte et isolée de Monaco. Il y fonde aussi l´hôtel de Paris en 1864, inaugure le casino en juillet 1865 et enfin le prestigieux café Divan (baptisé aujourd´hui café de Paris) en 1868. Cette même année, l´achèvement des travaux du chemin de fer Nice-Vintimille assure la prospérité à ce nouveau quartier que Charles III rebaptise en 1866, en son propre honneur, sous le nom de «Monte-Carlo» («Mont Charles», en italien).
         Voué à la villégiature et au luxe, Monte-Carlo ne cessera pas de se développer avec ses fastueux immeubles et villas. Ainsi la spéculation immobilière et le casino de Monte-Carlo contribuent assez rapidement à l´énorme fortune de la famille Blanc et de la famille princière. De ce fait, Charles III décide d´abolir toute levée d´impôts à Monaco.
         En 1878, Marie Blanc, richissime veuve de François Blanc décédé l´année précédente, demande à l´architecte Charles Garnier de construire l´opéra de Monte-Carlo et le nouveau casino.

Différents bâtiments de la principauté

monaco27.jpg

N°330A
Principauté de Monaco
Hôtel Loews et le palais des Congrés

La carte de l'amitié
Edition Molipor- Monaco
Ediciones FISA- Barcelona

monaco8.jpg

La Riviera pittoresque
Le Crédit Lyonnais
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

monaco16.jpg

La Riviera pittoresque
Musée des Beaux-Arts
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

xxxxxxxx

monaco51.jpg
Le pavillon du golf à Mont-Agel
(Photo de carte-lettre-brochure)

La Socié des Bains de Mer a tout récemment établi, sur la plateau du Mont-Agel, non loin du casino, à 800 mètres d´altitude, un Golf-Club dont les links s´étendent sur un espace de 80 hectares, et qui obtint dès le premier jour la plus grande vogue.

Extrait d´une carte-lettre-brochure éditée sous le règne de
Albert Ier de Monaco


         Le Monte-Carlo Golf Club est inauguré en 1911, fortement souhaité par l´importante colonie britannique de l´époque. Du haut de ses 800 mètres d´altitude, la vue sur les rivieras et la Principauté est exceptionnelle.

Le casino et ses jardins

Le Casino s´élève, au nord, en face d´un prestigieux jardin bordé, à droite et à gauche, par l´Hôtel de Paris et le Café de Paris, tandis que la façade du Midi donne sur les somptueuses terrasses d´où la vue s´étend au loin sur la Grande Bleue.
         Tout ce que l´imagination a pu concevoir pour l´amusement et le bien-être des Étrangers, a été réuni au-dedans et autour de ce splendide Casino.

Extrait d´une carte-lettre-brochure éditée sous le règne de Albert Ier de Monaco

L´actuel bâtiment a été créé, en 1878, par Charles Garnier pour la Société des Bains de Mer. Il fait suite au premier casino, inauguré sur ce site en 1865 par le prince Charles III de Monaco et par François Blanc.
         Les anciens bâtiments sont détruits, pour faire place, en moins de six mois, à l´édification d´un nouvel ensemble. Le casino est surmonté d´une coupolle et de deux clochetons donnant ainsi l´allure déffinitive de l´œuvre.

montecarlo14.jpg

La Riviera pittoresque
Le casino
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

montecarlo17.jpg

41 Mont-Carlo- Le casino
Edition Madame Gonod, Monte-Carlo

montecarlo4.jpg

La Riviera pittoresque
La façade du casino
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

montecarlo27.jpg

Monte-Carlo- Le casino- Les terrasses
Edtion V.D.F., Cannes

montecarlo34.jpg

37 Monte-Carlo.- Façade du casino.- LL
(1914)

monaco29.jpg

444 Monte-Carlo- Casino et Monaco
(1902)

montecarlo28.jpg

Monaco
Le casino la nuit

Editions M.I.R.E- Menton

montecarlo37.jpg

Principauté de Monaco- Monte-Carlo
Le casino- au fond le Cap-Martin et l'Italie

Les éditions "MAR"- Nice

montecarlo57.jpg

Monte-Carlo.- Le casino

montecarlo58.jpg

Monte-Carlo.- Les jardins, le casino

montecarlo55.jpg

741.- Monte-Carlo.- Entrée du casino.
Édition Giletta, phot. Nice.
Établissement de photographie Giletta frères, Nice
(1910)

xxxxxxxx

montecarlo5.jpg

La Riviera pittoresque
Salle de jeu du Trente-et-Quarante
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

montecarlo10.jpg

La Riviera pittoresque
La salle Schmit
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

montecarlo48.jpg
Le casino et les jardins
(Photo de carte-lettre-brochure)

Avec pour toile de fond le grand casino de Monaco, l´ensemble des jardins du casino est un magnifique endroit qui donne libre cours à la rêverie et à la détente pour combler les nombreux touristes mais également les habitants. Baigné par un climat très favorable toute l´année, les massifs de fleurs évoluent au grés des saisons.
         Bien que ce bout de paradis fut conçu par les architectes Lincoln et Édouard André, c´est ce dernier qui travaille le plus sur sa conception en 1879, en s´inspirant des tendances de l´époque qui consistaient à fleurir les espaces au maximum.
         Situés en amont du casino, les jardins, en eux-mêmes, sont composés en deux parties:
            - d´une part, le jardin «à la française» des Boulingrins avec ses magnifiques jets d´eau, tulipes et autres majestueuses.
            - d´autre part, le jardin appelé la «Petite Afrique» avec ses essences exubérantes, vallonnements, parcours aquatique, travaux de rocailleurs et arbres exotiques (sa bananeraie, ses kapotiers, etc...). La sensation de dépaysement est un atout incontestable à son succès.

montecarlo46.jpg
Les terrasses du casino
(Photo de carte-lettre-brochure)

Du côté mer, le casino possède une terrasse d'où la vue s'étend sur la Méditerranée et de Monaco à la pointe de Bordighera en Italie.


montecarlo26.jpg

Monte-Carlo- Le casino et jardins
Edition V.D.F., Cannes

monaco1.jpg

La riviera pittoresque
Le jardin du casino
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

montecarlo19.jpg

41.- Monte-Carlo.- Les jardins du casino
A.D.I.A
Rostan & Renaud, éditeurs à Nice

montecarlo24.jpg

44 Monte-Carlo.- Le Boulingrin et les jardins du casino.- CAP.
Lemaitre & Rostan, éditeurs.- Nice

montecarlo6.jpg

La Riviera pittoresque
Le jardin du casino
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

montecarlo36.jpg

89 Monte-Carlo.- Les terrasses du casino- Vue sur le Cap-Martin.- CAP.
Cie Alsacienne, Strasbourg

montecarlo18.jpg

73.- Monte-Carlo
Les terrasses et le cap-Martin

A.D.I.A
Rostan & Renaud, éditeurs à Nice

montecarlo15.jpg

La Riviera pittoresque
Le kiosque de la musique
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

montecarlo35.jpg

579.- Monte-Carlo.- Les terrasses
Edition Giletta, phot., Nice

montecarlo9.jpg

La Riviera pittoresque
Bataille des fleurs et vue générale
Monte-Carlo

Vues éditées par la Galerie des Beaux-Arts, Nice

montecarlo38.jpg

106 Monte-Carlo. Les pigeons sur la place du casino. ND. Phot.
A. Sauvaigo- Nice

montecarlo31.jpg

65 Monte-Carlo.- Les pigeons.- LL
(1909)

img/b1.gif Page précédente

img/b2.gif
Haut page

Page suivante Page suivante

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2020, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.