L'observatoire du pic du Midi :

pyrenees52.jpg pyrenees52.1.jpg

pyrenees52.jpg

   Avant :

80 Bagnères de Bigorre- L'observatoire du pic du Midi (alt. 2870 m)

Cie Alsacienne des Arts Photomécanique- Strasbourg

pyrenees52.1.jpg

   Aujourd'hui :

L'observatoire du pic du Midi.

Cliché: Pascal Petit

   • Il est possible de dater la carte postale car l'effondrement dans le ravin d'une partie de la terrasse nord a eu lieu le 9 juillet 1922 et les deux gros pylônes en fer ne sont pas encore installés pour la T.S.F., en 1926.
   Au premier plan,le petit bâtiment au toit enfonçé, construit en 1897, servait à abriter quelques rares touristes.

   • M. Pascal Petit est astrophysicien à L'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP), une Unité Mixte de Recherche (UMR 5277) du CNRS et de l'Université de Toulouse III Paul Sabatier.
   Certainement après son activité professionnelle nocturne, Pascal en a profité pour photographier magnifiquement " les coupoles du pic du Midi au lever du Soleil ".
      Source: Le pic du Midi

   Comme l'a dit le comte Russell «- Il y a là, de ces matinées à donner aux saints la nostalgie de la terre. »

img/b1.gif

img/b2.gif

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2024, japy-collection

   Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
   Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
   Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.